KLAHR Markus, Herz

Par Jean-Sébastien Chorin

Né le 22 décembre 1899 à Zolkiew (Autriche-Hongrie, Pologne, Ukraine), fusillé sommaire le 21 avril 1944 à Saint-Julien-de-Ratz (Isère) ; profession inconnue ; victime civile

Markus (dit Maurice) Klahr naquit à Zolkiew, commune de la Galicie austro-hongroise devenue polonaise dans l’entre-deux-guerres. Juif polonais, il était le fils de Szulim Niemand et Rywka Ruchel Klahr. Marié à Czypa Rachela (dite Rachela) Lempel, il eut un fils, Michel Klahr, qui naquit vers 1938 à Paris. La famille Klahr demeura 5 rue Bouchardon à Paris (Xe arr.).

En hiver 1943, les Klahr fuirent la répression antisémite. Ils partirent un matin à l’aube, ne prévenant personne, ne prenant que quelques sacs et laissant tous leurs biens derrière eux. Ils prirent un train pour Lyon (Rhône) puis arrivèrent à La Tronche (Isère) où Michel Klahr fut caché jusqu’à la fin de la guerre. En février 1944, Rachela Klahr fut arrêtée par la police allemande à Meylan (Isère). Le 16 février, elle fut internée à Drancy (Seine ; Seine-Saint-Denis) et, le 7 mars, elle fut déportée à Auschwitz (Pologne) par le convoi n°69. Au mois d’avril 1944, Markus Klahr demeurait à Voiron (Isère), 42 rue Sermorens, chez M. Berthet.

Le 20 avril 1944, le chef de la Milice de Voiron, Ernest Jourdan, et sa famille furent assassinés par des résistants. Le 21 avril 1944, en représailles, des miliciens arrêtèrent Markus Klahr et plusieurs autres Juifs dans les rues de Voiron. Les miliciens les rassemblèrent dans un local de la société Force et Lumière situé en face de l’église Saint-Bruno (Voiron). Le lendemain, les corps de Markus Klahr, Abraham Salik et Kadisch Kornblum furent retrouvés criblés de balles dans une maison en ruine située au lieu-dit Gorges du Bret à Saint-Julien-de-Ratz (Isère).

Leurs noms figurent sur le monument aux victimes de la barbarie nazie et de la Milice érigé en 1984 à Voiron.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176140, notice KLAHR Markus, Herz par Jean-Sébastien Chorin, version mise en ligne le 20 octobre 2015, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Jean-Sébastien Chorin

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 3808W604, 3808W461.— Site internet Jri-Poland (actes de naissance de Markus Klahr et Czypa Rachela Lempel).— Site internet de Yad Vashem.— Site internet du Mémorial de la Shoah.— Le site internet Hhrcmaine.org (installation Michael’s story).— Geneanet — État-civil (partiellement traduit).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément