TRIVAL Michel

Par Daniel Grason

Né le 16 décembre 1921 à Grand-Bourg Marie-Galante (Guadeloupe) ; mécanicien ; résistant FTPF ; déporté politique.

Michel Trival logeait 3 avenue Beaucourt à Paris (VIIIe arr.), il fut membre du bataillon « Vengeance » des FTP avec Georges Schlepp. Il participa le 25 juin 1944 avec Marcel Pery à l’attaque de l’employé du Centre de rationnement de Rueil-Malmaison (Seine-et-Oise, Hauts-de-Seine) qui portait des tickets de rationnement. Il s’empara avec Jean Audoin alias Jacques Le Foll au vol d’une automobile au Ministère de la Production Industrielle au 99 rue de Grenelle à Paris (VIIe arr.). Il fut de deux autres actions, le vol d’une camionnette à Puteaux (Seine, Hauts-de-Seine), ainsi que cent litres d’essence à Rueil-Malmaison (Seine-et-Oise, Hauts-de-Seine). L’objectif de ces actions visait à se donner les moyens d’opérations contre les allemands.
La BS2 interpella d’autres résistants : Marcel Coeuret, Louis Lereste, Marcel Valade, René Dillé, Raymond Cotillard, Pierre Perret, Albert Baudet et Maurice Requillé. Tous étaient dans le convoi de 1654 hommes qui partit le 15 août 1944 de la gare de Pantin à destination du camp de concentration de Buchenwald (Allemagne) où il fut immatriculé 77698. Envoyé au camp de Dora, il survécut dans un camp mouroir où le typhus tua des milliers de déportés, plus de 900 déportés de ce convoi moururent, Michel Trival rentra à une date inconnue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176146, notice TRIVAL Michel par Daniel Grason, version mise en ligne le 20 octobre 2015, dernière modification le 4 mars 2020.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. PCF Cartons 17 rapports hebdomadaires des Renseignements généraux du 31 juillet 1944, transmis par Gilles Morin 77W 837. – Livre-Mémorial, FMD, Éd. Tirésias, 2004.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément