KATZ Hillel dit René

Né en septembre 1905 à Chenzin (Pologne) ; membre de l’Orchestre rouge.

Militant communiste en Palestine où ses parents s’étaient établis, il sympathisa avec Léopold Trepper et Léo Grossvogel. Hillel Katz vécut à Toulouse (Haute-Garonne) et se lia avec Cécile Fichten, militante des Jeunesses communistes, dont il eut deux enfants. Installé à Paris, il entra dans la Légion étrangère au début de la guerre. Fait prisonnier par les troupes allemandes, il s’évada. Il fut recruté par le GRU services secrets soviétiques et travailla avec l’Orchestre rouge dont il fut un des trois dirigeants avec Léopold Trepper et Léo Grossvogel*.

Il fut dans une situation difficile après l’arrestation de Trepper le 24 novembre 1942. Grossvogel fut également arrêté le 30 novembre 1942 par la BS1 à Paris et Hillel Katz connut le même sort le 2 décembre 1942 chez Modeste Erlich, au domicile de celle-ci square du Port-Royal à Paris.

Sa femme avait accouché ce même mois dans une clinique parisienne. Son fils Jean-Claude avait été caché dans le Cher.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176171, notice KATZ Hillel dit René, version mise en ligne le 23 octobre 2015, dernière modification le 23 février 2021.

SOURCE : Guillaume Bourgeois, La véritable histoire de l’Orchestre rouge, Nouveau monde éditions, 2015.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément