ALPHAND Marcelle [née HUGOT Marcelle]

Par Claude Pennetier

Née le 22 décembre 1894 à Paris, morte en déportation le 17 mars 1945 à Bergen-Belsen (Allemagne) ; professeur de musique ; résistante condamnée à mort par le tribunal du Gross Paris ; peine commuée, déportée NN.

Arrêtée pour "activité au profit d’une puissance étrangère, espionnage", Marcelle Alphand fut accusée d’avoir voulu favoriser le passage en zone libre de plusieurs personnes. Le tribunal Paris Boissy d’Anglas / Kdt Gross Paris, la condamna à mort le 4 juillet 1941. Il y eut décision de différer l’exécution, les Allemands n’exécutant pas les femmes en France. La peine fut commuée.

Elle quitta Fresnes le 4 septembre 1941 et fut déportée Nuit et brouillard à Ravensbrück puis à Mauthausen le 7 mars 1945. Elle mourut le 17 mars 1945 à Bergen-Belsen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176208, notice ALPHAND Marcelle [née HUGOT Marcelle] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 octobre 2015, dernière modification le 13 novembre 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen (notes de Thomas Pouty). — Site de la déportation FMD.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément