TERRIEZ Jacques, Léon, Henri

Par Jacques Girault

Né le 6 février 1925 à Pierry (Marne), mort le 15 mars 1966 à Châlons-sur-Marne (Marne) ; instituteur ; militant du SNI ; militant du PSU dans la Marne.

Fils d’un menuisier et d’une institutrice, Jacques Terriez réussit au concours d’entrée à l’école normale en 1941 et effectua sa scolarité d’élève-maître au lycée de Reims jusqu’en 1944 puis une dernière année à l’Institut de formation professionnelle de Melun (Seine-et-Marne). Instituteur à Moussy à partir d’octobre 1945, à Norrois, à Vitry-en-Perthois en 1949, puis à nouveau à Pierry (1954-1957), il fut nommé instituteur à l’école annexe de Châlons-sur-Marne (1957-1960). Après deux années d’études à la Faculté des Lettres de Paris (Institut de psychologie), il devint psychologue scolaire rattaché à l’école annexe de Châlons-sur-Marne (1962-1965) puis à l’Ecole normale d’instituteurs.

Réformé du service militaire, il se maria en août 1946 avec une institutrice, fille d’un agent d’assurances. Le couple eut deux garçons.

Militant de la section départementale du Syndicat national des instituteurs, il faisait partie du bureau de la section départementale de la Fédération de l’Éducation nationale au début des années 1960.

Secrétaire de la section du Parti socialiste unifié en 1960, il était le secrétaire de la fédération du PSU, responsable de la laïcité.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176267, notice TERRIEZ Jacques, Léon, Henri par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2015, dernière modification le 15 mars 2016.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., 581AP/100, 119, 132/464. — Arch. Dép. Marne, 1 T 3839.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément