ARDAULT Isidore

Par Louis Botella et Jean-Luc Labbé

Né le 27 juillet 1853 à Issoudun (Indre) ; mégissier ; syndicaliste CGT des Cuirs et Peaux et de l’Indre.

Fils de Pierre, menuisier, et de Julie Mayet, sans profession, Isidore Ardault était mégissier. En mai 1897, il était le trésorier de l’Union des syndicats ouvriers de la ville d’Issoudun.

Au plan professionnel, il était également, en octobre de la même année, secrétaire de l’Union syndicale CGT de l’Industrie similaire des Cuirs et Peaux de sa ville natale. En décembre 1904, il fut signalé comme étant membre du bureau de cette union professionnelle

Ardault Isidore décéda vers 1905-1906.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176271, notice ARDAULT Isidore par Louis Botella et Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 26 octobre 2015, dernière modification le 28 avril 2021.

Par Louis Botella et Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre, M 6644, M 6659. — Etat civil.– Note de Louis Botella et Jean-Luc Labbé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément