BOUSQUET Geneviève, Étiennette, épouse MARCILLAC Geneviève

Par Jean Sagnes

Née le 10 février 1915 à Villeneuve-les-Béziers (Hérault) ; employée ; militante communiste de l’Hérault puis du Var.

Fils d’un cultivateur et d’une journalière. Employée à l’usine métallurgique Fouga de Béziers et militante de la JC depuis 1936, Geneviève Bousquet fut licenciée après le 30 novembre 1938. Elle adhéra au Parti communiste en 1939.

Elle entra dans la Résistance en 1941 avec sa mère Marie Bousquet, née Fabre. Après la Libération, elle continua à militer au sein du PCF et de l’UFF dans l’Hérault puis dans le Var en compagnie de son mari. En 1953, elle était membre du bureau de la fédération communiste de l’Hérault, secrétaire départementale de l’UFF et membre d’un comité de section.

Elle s’était mariée à Villeneuve-les-Béziers (Hérault) le 2 juin 1939 avec Adrien Marcillac.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17645, notice BOUSQUET Geneviève, Étiennette, épouse MARCILLAC Geneviève par Jean Sagnes, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 31 août 2020.

Par Jean Sagnes

SOURCE : Arch. comité national du PCF. — Interview d’E. Fabre et de Ch. Gilbert à Béziers.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément