WIESSENE Henri

Par Philippe Lecler

Né le 17 juillet 1923 à Apremont-sur-Aire (Ardennes), abattu le 23 juillet 1944 à Charleville (Ardennes) ; employé des PTT ; résistant.

Employé des PTT à Mézières, Henri Wiessene (dit Jean) fut dans la Résistance agent de liaison du Commandant Marcel Delys, responsable départemental des maquis des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI). Lorsque le commandant Delys fut pris par les Allemands dans une opération de police qui suivit le démantèlement du maquis des Ardennes aux Manises, un projet d’évasion de la prison de Charleville (Ardennes) avait été élaboré par les FFI. C’est en surveillant un transfert de la prison aux locaux de la police allemande que « Jean » Wiessene fut repéré par un milicien et abattu après avoir tenté de fuir, à Charleville le 23 juillet 1944.

Son nom est inscrit sur le Mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176509, notice WIESSENE Henri par Philippe Lecler, version mise en ligne le 4 novembre 2015, dernière modification le 31 mars 2020.

Par Philippe Lecler

SOURCE : Philippe Lecler, Le temps des partisans, éditions D. Guéniot, Langres, 2009.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément