DEVISE Louis, François, Adelin

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

Né le 20 août 1906 à Tournon, aujourd’hui Tournon-sur-Rhône (Ardèche), exécuté sommairement le 6 juillet 1944 à Tournon, fusillé par les Allemands ; mécanicien-garagiste ; résistant.

Louis, François, Adelin Devise était le fils de Joseph, Léon Devise, cultivateur, et de Marie, Louise Bard, son épouse.
Il épousa Simone, Fernande, Jeanne Bordier le 22 avril 1930 à Tournon. Le couple eut au moins un enfant.
En 1944, la famille habitait avenue Maréchal-Foch et Louis Devise exerçait la profession de mécanicien-garagiste.
Résistant, garagiste du maquis, il fut dénoncé pour son opposition aux occupants nazis.
Le 5 juillet 1944 vers 14h30, une automobile Citroën s’arrêta devant le garage Devise. Des Allemands et deux civils, probablement français, en descendirent. Ils demandèrent à voir le patron, puis perquisitionnèrent le garage et l’appartement.
Puis ils partirent, emmenant Louis Devise comme otage. Vers 17 heures, une douzaine de soldats allemands revinrent avec un camion et commencèrent à piller le garage. Ils revinrent le lendemain et prirent la totalité du stock de marchandises.
Le 6 juillet 1944, Louis Devise, fut fusillé à Tournon avec six autres Tournonais : Auguste Burgunder, Louis Gillot, Émile Junique, Paul Giraud, Georges Verbeurgt et Alfred Wiel.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument commémoratif aux Résistants, Fusillés, Déportés à Tournon-sur-Rhône.
Une impasse de la commune porte son nom.


Voir : Tournon, Place Carnot, 6 juillet 1944


Voir : Tournon, juin à août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176651, notice DEVISE Louis, François, Adelin par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 10 novembre 2015, dernière modification le 18 mai 2022.

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, 21P 443567 (nc). — — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 231. — Arch. Dép. Ardèche, Recensement 1936, Tournon, p. 7. — Renseignements communiqués par Hélène Biéret, de l’Association nationale des familles de fusillés (ANFF). — Mémoire des hommes. — État civil, acte de décès n°99.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément