CAMPHIN Maurice (père)

Par Daniel Hémery

Né le 18 juillet 1892 à Arras (Pas-de-Calais), mort le 2 avril 1962 à Arras ; syndicaliste cheminot unitaire (CGTU) et communiste du Pas-de-Calais.

Maurice Camphin père
Maurice Camphin père
Collection Jocelyne Camphin

Fils d’un cordonnier, mécanicien à la Compagnie des Chemins de Fer du Nord puis à la SNCF, marié à Eugénie Camphin, père de trois fils, Maurice Camphin était un actif militant communiste et syndicaliste (CGTU) d’Arras dès les années 1920.

Appréhendé chez lui le 30 août 1939, avec son fils Maurice, pour détention de tracts, il fut condamné à quarante jours de prison qu’il effectua à la prison Saint-Nicaise d’Arras.
Ses fils, Maurice et Paul, résistants FTPF furent fusillés à Arras, les 14 mai et 1er novembre 1943.

À partir de mai 1947, il fut trésorier de la section communiste d’Arras, qui présenta sa candidature à de nombreuses élections locales, et présida la section d’Arras de l’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance.

Dans les années 1950, il entretenait des relations difficiles avec la direction de la Fédération communiste du Pas-de-Calais.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1767, notice CAMPHIN Maurice (père) par Daniel Hémery, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 18 mars 2016.

Par Daniel Hémery

Maurice Camphin père
Maurice Camphin père
Collection Jocelyne Camphin

SOURCES : Entretiens avec Suzanne Camphin, sa belle-fille, et Jocelyne Camphin, sa petite-fille, en juin 2000.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément