ANNOEPEL Marcel

Par Frédéric Stévenot

Né le 23 juillet 1907 à Colombes (Seine), abattu le 7 juillet 1944 à Saint-Algis (Aisne) ; résistant BOA ; FFC.

Dossiers de l’Association des familles de fusillés au MRN de Champigny-sur-Marne.

Fils de René Marie Annoepel, trente ans, et de Jeanne Joux, vingt-six ans, exerçant le métier de marchands de beurre, Marcel Annoepel est né au domicile de ses parents, rue de Nanterre (n° 464). Il se maria à Bar-le-Duc, le 4 janvier 1932, avec Renée Jeanne Adélaïde Brouard.
Membre du maquis de La Goupille, commune de Saunt-Algis, il fut exécuté le 7 juillet 1944 avec les gendarmes Edmond Bachimont et Hector Polvent.
Marcel Annoepel est « Mort pour la France » (AC 21 P 8139). Son nom figure sur le monument de la Coupille, érigé sur le territoire de la commune de Saint-Algis, avec ses quatre compagnons tués au même endroit, lors de l’attaque du maquis. Il était l’un des opérateurs-radio. Il fut homologué FFC (GR 16 P 14266).

Selon le site « Généalogie Aisne », il était sous-lieutenant, chargé de mission de troisième classe.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176828, notice ANNOEPEL Marcel par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 18 novembre 2015, dernière modification le 13 novembre 2021.

Par Frédéric Stévenot

Dossiers de l’Association des familles de fusillés au MRN de Champigny-sur-Marne.

SOURCES : SHD, dossiers adm. résistants. Notes Jean-Pierre Besse. — Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Mémoire des hommes ; Généalogie Aisne. — État civil de Colombes. — Notes des Jean-Pierre Besse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément