FELTEN Jeanne, Marie

Par Didier Bigorgne

Née le 28 février 1922 à Carignan (Ardennes), morte le 17 février 2009 à Metz (Moselle) ; surveillante générale de lycée, puis proviseur adjointe ; militante du Parti socialiste autonome (PSA), puis du PSU.

Fille de Charles Aimé Felten, entrepreneur de transport, et de Marie Eugénie Hurlin, mère au foyer, Jeanne Felten était la deuxième d’une famille de quatre filles. Elle obtint le baccalauréat à Paris, puis elle fréquenta l’université de la Sorbonne ; élève de Gaston Bachelard, elle réussit une licence et un mémoire de diplôme d’études supérieures en philosophie.

Jeanne Felten épousa Roger André Tirard, représentant de commerce, le 12 juin 1948, à Paris (Vème arrondissement). Elle lui donna deux garçons et divorça le 19 janvier 1951.

Entrée dans la vie active quelque temps avant son mariage, Jeanne Felten occupa différents postes dans l’enseignement en région parisienne. Après le divorce, elle devint surveillante générale au lycée Nassau de Sedan où elle avait fait ses études secondaires. Nommée proviseur adjointe au lycée d’état mixte Jean Moulin de Forbach en 1964, elle occupa ce poste jusqu’à son départ à la retraite en 1982.

Le père de Jeanne Felten, combattant de la guerre 1914-1918, était membre du Parti radical socialiste des Ardennes. Conseiller municipal de Carignan depuis le 14 mai 1945, il échoua (198 voix sur 6038 inscrits et 3984 votants) au premier tour des élections des 7-14 octobre 1951, pour le Conseil général, dans le canton de Carignan

Sans doute influencée par le militantisme de son père, Jeanne Felten adhéra au Parti socialiste autonome, puis au Parti socialiste unifié. Militante de la section de Sedan, elle participa au 1er congrès fédéral du PSU des Ardennes qui se tint à Mézières le 19 mars 1961 et réunit 55 délégués représentant dix-neuf sections. Aux élections des 4 et 11 juin 1961, pour le Conseil général, elle représenta son parti dans le canton de Sedan-Nord où elle obtint 215 voix sur 8756 inscrits et 4731 votants au premier tour.

A son installation à Forbach, Jeanne Felten continua de militer au PSU et au Planning familial. A partir de la retraite qu’elle passa à Montigny-lès-Metz, elle s’investit dans l’Association pour le droit de mourir dans la dignité. A sa mort, un hommage lui fut rendu le 23 février 2009 au crématorium de Metz.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176924, notice FELTEN Jeanne, Marie par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 13 décembre 2015, dernière modification le 13 décembre 2015.

Par Didier Bigorgne

Sources : Arch. du PSU ( fichier des adhérents).— Presse locale.— Témoignage de Michel Tirard, fils aîné de l’intéressée.— Renseignements communiqués par la mairie de Carignan.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément