FRAISSE Maurice [souvent écrit FRAYSSE]

Par André Balent

Né le 22 septembre 1907 à Lodève (Hérault), exécuté sommaire le 17 août 1944 à Sainte-Radegonde (Aveyron) ; agent des lignes des PTT ; résistant

Maurice Fraisse, célibataire, était le fils de Marius Fraisse et de Jeanne Causse, déjà décédés en 1944. Il habitait à Rodez, boulevard Laromiguière, café de l’Agriculture.

Résistant, porteur de tracts clandestins, Maurice Fraisse fut arrêté le 13 juillet 1944 à Rodez (Aveyron) pour "menées anti-allemandes". Incarcéré à la caserne Burloup du chef-lieu de l’Aveyron, prison de la Sipo-SD, il fut exécuté avec vingt-neuf autres prisonniers au champ de tir de Sainte-Radegonde, à quelques kilomètres de la ville. Un peloton de SS de la Luftwaffe procéda à l’exécution sommaire à la mitrailleuse.
Son nom, orthographié "Fraysse" figure sur le monument mémorial de Saint-Radegonde. Il figure aussi sur le monument aux morts de Lodève (Hérault) et sur la plaque commémorant la mémoire des agents des PTT morts entre 1939 et 1945 apposée 1, rue Louis Blanc à Rodez.

Voir : Lieu d’exécution de Sainte-Radegonde (Aveyron) champ de tir

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176992, notice FRAISSE Maurice [souvent écrit FRAYSSE] par André Balent, version mise en ligne le 27 novembre 2015, dernière modification le 29 octobre 2020.

Par André Balent

SOURCES : — Arch com. Rodez, état civil, acte de décès de Maurice Fraisse. — Christian Font, Henri Moizet, Maquis et combats en Aveyron, Chronologie 1936-1945, Rodez & Toulouse, ONAC Aveyron, ANACR Aveyron, CRDP Midi-Pyrénées, 2e édition, 2001, 412 p. [p. 302]. — Christian Font, Henri Moizet, Construire l’histoire de la Résistance. Aveyron 1944, Rodez & Toulouse, CDDP Rodez, CDHIP Rodez, CRDP Midi-Pyrénées, 1997, 343 p. [p. 228]. — Information communiquée par la Maison de la Résistance, Aubin (Aveyron). — Site Aveyron Résistance consulté le 26 février 2016. — Site MemorialGenWeb consulté le 6 avril 2016.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément