BERG Jacques, André

Par Philippe Lecler, Frédéric Stévenot

Né le 28 août 1923 à Saint-Michel (Aisne), exécuté par les Allemands le 13 juin 1944 à Revin (Ardennes) ; résistant FFI

Fils de Hubert André Louis Berg, et de Raymonde Thierry, Jacques Berg était domicilié à Revin (Ardennes).

Volontaire au maquis des Ardennes, Jacques Berg fut exécuté par les Allemands, ou mort au combat, à Revin le 13 juin 1944.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts des Manises à Revin ainsi que sur le mémorial de la Résistance de Berthaucourt, à Charleville-Mézières (Ardennes). La médaille de la Résistance lui fut décernée à titre posthume, par décret du 22 mars 1960 (J.O. du 27 mars 1960).

Jacques Berg fut homologué FFI et DIR (GR 16 P 49351)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article177169, notice BERG Jacques, André par Philippe Lecler, Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 7 décembre 2015, dernière modification le 12 janvier 2022.

Par Philippe Lecler, Frédéric Stévenot

SOURCES. SHD, dossiers adm. des résistants. Arch. mun. Revin ; arch. dép. Ardennes. Liste des médaillés de la Résistance à titre posthume (ap. 1948). — Georges Charot, Le Maquis de Revin, brochure de 1947, 37 p. Philippe Lecler, L’Affaire des Manises, Éditions D. Guéniot, Langres, 2004. — Site Internet : SHD, dossiers adm. des résistants.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément