JOLY Louis, Marin

Par Daniel Grason

Né le 7 décembre 1893 à Paris (XIXe arr.), mort le 20 août 1944 à Paris (Xe arr.) ; membre de la Défense Passive ; F.F.I.

Fils de Jean, palefrenier et de Marie, née Delance, couturière, Louis Joly épousa le 7 avril 1923 Clémentine Gautron en mairie du XIXe arrondissement. Louis Joly devint-il membre du groupe Darteuil des F.F.I. ? Il fut grièvement blessé, et mourut le 20 août 1944 à l’hôpital Rothschild.
Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », et l’homologua F.F.I. Une plaque commémorative fut apposée 88 quai de la Loire (XIXe arr.) : « L’amicale des anciens résistants du 19e arrondissement Groupe Darteuil à ses camarades : Lucien Bertrand, Michel Dechot, Yves Desprez, Georges Fontaas, Louis Joly, Henri Marchal, Étienne Martin, Jacques Poirrier, Edmond Tiébaud, André Vigneron. Morts pour la France ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article177303, notice JOLY Louis, Marin par Daniel Grason, version mise en ligne le 13 décembre 2015, dernière modification le 8 novembre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : SHD, Caen AC 21 P 60043. – Bureau Résistance : GR 16 P 310806. – « Au cœur de la Préfecture de Police : de la Résistance à la Libération, la Défense passive », Philippe Gesret, 2011. – Site internet « La Libération de Paris » de Gilles Primout. – Site internet GenWeb. – État civil, Paris 19ème arrondissement.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément