BOYON Marc, Joseph, Xavier

Par Alain Dalançon

Né le 9 octobre 1909, mort à Paris en 1983 ; professeur agrégé de grammaire ; militant syndicaliste du SNES.

Élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (promotion 1928-1931), Marc Boyon fut reçu premier à l’agrégation de grammaire en 1931. Il effectua son service militaire comme sous-lieutenant à l’école militaire de l’infanterie et des chars de combat et fut promu lieutenant en 1935.

Nommé au lycée Clemenceau à Nantes en 1933-1934, il occupa le secrétariat d’un comité d’action antifasciste et de vigilance, fondé en juillet 1934 dans cette ville.

Il intégra ensuite le cadre parisien au lycée Buffon de Paris en 1937-1938, établissement où il enseignait encore à la Libération. En 1938, il signa le manifeste des intellectuels de gauche, « Paix et Démocratie », de soutien aux républicains espagnols.

Mobilisé en 1939, il fut prisonnier dans l’Oflag II D de Gross-Born (Poméranie).

À la Libération, délégué permanent à la commission administrative du reclassement des victimes de guerre au ministère de l’Éducation nationale, il fit un rapport sur ses activités dans L’Université syndicaliste (10-25 mai 1946). Il était aussi membre de la Commission des victimes de guerre du Syndicat national de l’enseignement secondaire avec Jean Bruhat et Charles Cordier en 1946.

Il était co-auteur de manuels de Français à l’usage des élèves du premier degré et de grammaire.

Il habitait 12, rue Emile Faguet, Paris, XIVe arr.

Marié à une professeure d’histoire-géographie, Elianne Barbe, née le 2 juin 1909, il eut plusieurs enfants avec elle, dont deux fils futurs énarques : Jacques, né en 1934 à Nantes fut député RPR de l’Ain et secrétaire d’Etat à la Défense (1986-1988) ; Michel, né en 1946, futur président de Radio France, directeur de cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, puis président du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17746, notice BOYON Marc, Joseph, Xavier par Alain Dalançon, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 13 novembre 2020.

Par Alain Dalançon

OEUVRE : Le Roman de Renart, édition avec une notice historique et littéraire, Larousse, 1937 — Avec René Baudricourt, La Langue française : Récitation, grammaire, orthographe, vocabulaire, composition française,Cours moyen et supérieur. Classes de 8e et 7e, Certificat d’études, Larousse, 1947. — La langue française. récitation, grammaire, orthographe, vocabulaire, expression, rédaction. CE et CM1, 1948. — Avec J. Martin, Grammaire française, Masson, 1959.

SOURCES : Arch. IRHSES, L’Université syndicaliste. — JO lois et décrets, 28 juin 1928, 6 novembre 1931.— L’Humanité du 27 octobre 1938. — Site OFLAGS de l’amicale de l’Oflag IID, IIB, XXIB.— Émilienne Leroux, Histoire d’une ville et des ses habitants. Nantes de 1914 à 1939 (tome 2), Nantes, ACL, 1985, chap. IV : "Le Front populaire" (rééd. num.) (note de Yvon Gourhand).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément