ARISTIDE Eugène

Par Louis Botella

Employé ; syndicaliste CFTC des Deux-Sèvres.

Président du syndicat CFTC des employés du Commerce et de l’Industrie de Niort depuis juin 1934 au moins, Eugène Aristide était alors également président de l’Union locale des syndicats chrétiens [CFTC] de cette ville. Cette UL, fondée le 21 décembre 1933, regroupa les syndicats de cheminots, des PTT, des fonctionnaires, des employés ainsi que l’Association interprofessionnelle.

En septembre 1936, il fut remplacé au poste de président de l’UL par Roger Leroy, agent hospitalier.

Eugène Aristide fut candidat, en novembre 1935, lors de l’élection des conseillers prud’hommes. Il perdit, au cours de l’automne de la même année, son 5e enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article177683, notice ARISTIDE Eugène par Louis Botella, version mise en ligne le 5 janvier 2016, dernière modification le 27 janvier 2016.

Par Louis Botella

SOURCE : Le Messager syndical, organe mensuel de l’Union des syndicats chrétiens de l’Union régionale Ouest, puis La Voix des travailleurs, organe de cette union régionale, janvier, juin 1934, février, novembre, décembre 1935, 10 mai, 10 octobre 1936 (CHT Nantes).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément