ROUVIER Louis, Lambert, Julien

Par Jean-Marie Guillon

Né le 11 mars 1923 à La Seyne (Var), abattu le 22 juillet 1944 à Vérignon (Var) ; marin pompier ; maquisard au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Originaire de La Seyne (Var), Louis Rouvier était marin pompier de Toulon. Sans doute a-il participé à la concentration de la Résistance toulonnaise au maquis AS-FFI de Siou-Blanc au début du mois de juin 1944. Après la dissolution du maquis, il rejoignit les FTP du camp Robert, dans les environs d’Aups. Le registre de ce maquis indique qu’il y était entré le 25 juin et qu’on lui avait attribué le matricule 61 802. Il y était noté comme ayant la formation de tourneur sur métaux, qu’il venait de la marine, qu’il était aussi infirmier chauffeur (sans permis) et qu’il possédait le CEP. Il était considéré comme un « bon élément ». Il fut tué au camp de La Tardie lors de l’attaque du maquis FTP par la Wehrmacht, le 22 juillet 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article177705, notice ROUVIER Louis, Lambert, Julien par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 6 janvier 2016, dernière modification le 1er février 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. Dép. du Var 1W72 et 82. — Archives ANACR ; témoignages.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément