DIREUR Joseph, [dit Jo]

Par Gilles Pichavant

Né le 1er mai 1925 à Brasparts (Finistère), mort le 3 janvier 2016 à Saint-Évarzec (Finistère) ; syndicaliste CGT d’EDF-GDF ; résistant FTPF, militant de l’ANACR.

Jo Direur
Jo Direur

Jo Direur s’engagea dans la Résistance en mars 1943 au sein des Francs Tireurs et Partisans Français (FTPF). Le 6 juin 1944, il rejoignit le maquis de Lestrezec en Berrien (Finistère), affecté à la Compagnie Bir Hakeim, sous les ordres du lieutenant Marcel Clédic ; il s’y occupa du stockage et de la distribution des armes, mais aussi de la cuisine. Il participa aussi avec son groupe à la réception des conteneurs d’armes lors de deux parachutages.

Il prit part aux combats de la Libération des Monts d’Arrée au sein du 6ème Bataillon FTP dirigé par Jean Kerdoncuff*, jusqu’à ce qu’il soit blessé par balle à la jambe le 14 août 1944.

Après la Libération il entra à EDF/GDF, où il milita à la CGT. Il prit sa retraite en 1980.

Membre actif de l’Association des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance du Finistère (ANACR 29), il a notamment occupé le poste de trésorier de la section des Monts d’ Arrée.

Il participa en 2005 au documentaire "Souvenirs et mémoire", réalisé par Canal Ti Zef, association de vidéo brestoise, avec des élèves du collège des Monts-d’Arrée (Plounéour-Ménez). Ses actes de Résistance ont été récompensés par plusieurs médailles et diplômes, le dernier en date étant le diplôme d’Honneur aux Combattants de l’Armée Française 1939-1945, remis à Saint-Évarzec le 8 mai 2010

Durant sa retraite il habita Saint-Évarzec (Finistère).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article177782, notice DIREUR Joseph, [dit Jo] par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 7 janvier 2016, dernière modification le 7 janvier 2016.

Par Gilles Pichavant

Jo Direur
Jo Direur

SOURCES : Anacr du Finistère — journal Le Télégramme, 7 janvier 2016.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément