MAREK Yvan

Par Jean-Marie Guillon

Abattu le 11 août 1944 à Montagnac (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence) ; de nationalité polonaise ; maquisard au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Ce Polonais, engagé ou requis dans l’Organisation Todt, avait été probablement envoyé en France pour travailler dans les chantiers de bauxite du Var.
Affecté à Salernes, il rejoignit le camp FTP Robert qui stationnait dans le haut Var, avec au moins un autre Polonais, Serge Pintof. Ces deux pseudonymes sont notés dans le registre d’immatriculation du maquis comme entrés le 10 et 11 juillet 1944, mais aucun matricule ne leur a été attribué.
Selon le commissaire aux effectifs du maquis et une fiche individuelle de l’ANACR du Var, il fut abattu après avoir été fait prisonnier lors de l’attaque de la concentration de maquisards FTP (éléments des 13e et 18e compagnies des Basses-Alpes et camp Robert, 1e compagnie du Var) à Sainte-Croix-du-Verdon (Basses-Alpes), le 11 août 1944.
Un maquisard du camp Robert indique dans son journal avoir sympathisé avec deux Polonais, un étudiant en Sciences naturelles et un autre originaire de Vilno, mais sans indication de pseudonyme permettant de savoir lequel était Marek.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article177785, notice MAREK Yvan par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 7 janvier 2016, dernière modification le 21 février 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Témoignage. — Archives ANACR Var (registre d’immatriculation de la 1e Compagnie FTP). — Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983 et rééd. 1990.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément