TEISSERE Louis

Par Jean-Marie Guillon

Né le 23 janvier 1917 à Marseille, abattu le 11 août 1944 à Sainte-Croix-du-Verdon (Alpes-de-Haute-Provence) ; maquisard au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Originaire de Marseille, probablement réfugié dans le village des Salles (Var), il rejoignit les FTP du camp Robert 1e compagnie du Var. Il fit partie des maquisards abattus lors de l’attaque allemande contre la concentration de maquisards FTP (éléments des 13e et 18e compagnies des Basses-Alpes et 1e compagnie du Var) à Sainte-Croix-du-Verdon (Basses-Alpes), le 11 août 1944. Son corps fut retrouvé sur le territoire de cette commune.

Le registre d’immatriculation du maquis ne permet pas de repérer précisément son pseudonyme et de l’identifier. Peut-être se cache-t-il sous celui de Raymond Leblanc, matricule 61 891 B, 25 ans, originaire de Marseille, ajusteur, ayant fait son service militaire dans la marine comme cuisinier, titulaire du CEP et ayant poursuivi ses études en cours complémentaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article177786, notice TEISSERE Louis par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 7 janvier 2016, dernière modification le 29 décembre 2020.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Témoignage. — Archives ANACR Var. — Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983 et rééd. 1990.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément