TRINOCQ Charles [Trinocq Charles, Prudent]

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 4 mars 1821 à Voulpaix (Aisne). Maître imprimeur, imprimeur lithographe du Charivari et de Honoré Daumier.

Fils de Louis Joseph Trinocq, fabricant de coton, et de Marie Joseph Scolastique Delettre, Charles Trinocq monta à Paris à l’âge de 13 ans. Il devint imprimeur lithographe et a été prote chez Paul Dupont. Il vivait à Montrouge, avec sa mère, sa soeur et son oncle,
Il obtint son brevet d’imprimeur lithographe en 1851, qu’il conserva jusqu’à la fin du Second Empire. Son atelier eut trois adresses successives : 31 quai de l’Horloge et 9 cour des Miracles en 1851, 113 rue du Faubourg Saint-Martin en 1854 et 11 rue Albouy en 1865.
Il succèda à la maison Aubert (Marie Aubert étant décédée) en 1851 pour imprimer le Charivari. Il fut célèbre pour avoir été l’imprimeur lithographe de Daumier.
Son atelier semble avoir été encore en activité des années 1870.
Son frère, Gustave William, né en 1827, fut lui aussi imprimeur lithographe, et obtint (avec plus de difficultés) son brevet en 1862 lui permettant de s’installer à son compte. Il s’était spécialisé dans l’édition musicale.
Est-il parent du fouriériste Camille Trinocq ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article177955, notice TRINOCQ Charles [Trinocq Charles, Prudent] par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 16 janvier 2016, dernière modification le 10 mai 2017.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Arch. Nat. F18 325 et F18 1831. - Dictionnaire des imprimeurs lithographes [en ligne].

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable