TEGLIA Triest

Par Nicolas Kssis

Né vers 1915 à Bologne (Italie) ; militant syndicaliste CGT du bâtiment ; militant communiste ; membre actif de la FSGT ; résistant FTP-MOI.

Fils d’immigrés italiens, Triest Teglia adhéra en 1933 au Club athlétique et sportif du XXe arrondissement affilié à la FST. Il venait de quitter l’UVF à cause du climat de xénophobie et de son positionnement politique. Pratiquant cyclisme et basket, il devint rapidement membre du comité directeur du club en 1933 et occupa cette responsabilité jusqu’en décembre 1934. Il participa à la fusion de son club et du Club sportif de Belleville (USSGT) lorsque la FSGT se créa. Le nouveau club conserva le nom de Club sportif de Belleville. Il y côtoyait notamment Louis Goujeon et Louis Gorget, représentants du courant socialiste au Comité de la région parisienne de la FSGT, mais aussi Robert Mension*, considéré comme le porte-parole des communistes. Membre du comité d’organisation du rassemblement sportif international de Pershing en août 1935, il entra au conseil régional du comité de la région parisienne à partir de 1936 et y resta jusqu’en 1939. Il avait organisé, dans le cadre de la politique d’ouverture de la FSGT, des rencontres de basket avec le patronage de Ménilmontant, mit en route avec son club une aide au chômeurs et des rencontres aux bénéfices des grévistes de l’été 1936.

Membre de la CGT à la Fédération du Bâtiment, adhérent du PCF en 1935 dans le groupe de langue italienne, secrétaire du cercle des jeunes communistes de Ménilmontant (1935-1939), Triest Teglia consacrait « deux tiers à l’activité sportive, un tiers à la politique ». Il s’était inscrit pour rejoindre les brigades internationales en Espagne, mais son groupe ne partit jamais.

En 1939, il s’engagea volontairement dans l’armée française. Il fut d’ailleurs naturalisé Français pendant son service. Une fois démobilisé, il rejoignit en 1942 les F.T.P. MOI italiens en Bretagne puis revint à Paris en décembre 1943 où il travailla avec un groupe communiste italien du Père-Lachaise.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178019, notice TEGLIA Triest par Nicolas Kssis, version mise en ligne le 18 janvier 2016, dernière modification le 9 mars 2020.

Par Nicolas Kssis

SOURCES : Interview de Triest Teglia (archives FSGT). — L’Informateur Sportif de la région parisienne, décembre 1936 et décembre 1937 (comptes rendus des III et IV congrès régionaux du comité de la région parisienne). — La Vie de la FSGT, 5 décembre 1951, 20 novembre 1953. — Sport et plein air, 1er novembre 1957.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément