TEMPÉRAULT Marie, Angéline [née HAIS]

Par Dominique Tantin

Née le 8 août 1871 à Cirières (Deux-Sèvres), grièvement blessée le 25 août 1944, décédée des suites de ses blessures le 27 novembre 1944 à Cerizay (Deux-Sèvres) ; victime civile.

Marie Tempérault était la fille de Jacques Hais, cultivateur, et de Justine Beaudouin. Le prénom Angéline est absent de l’acte de naissance. Son patronyme de naissance est aussi orthographié Haye sur des documents de 1944. Elle fut l’une des trois victimes du bombardement de Cerizay par les Allemands le 25 août 1944. La Wehrmacht, en pleine débâcle, refluait vers l’Est ou les poches de l’Atlantique. Harcelées par la Résistance épaulée par des unités de parachutistes SAS, les troupes allemandes exercèrent des représailles sur les habitants de Cerizay et de Montravers, dans l’extrême nord-ouest du département des Deux-Sèvres.
Après avoir traversé la ville de Cerizay en la mitraillant les 22 et 23 août, ils la soumirent le 25 août à des tirs d’artillerie détruisant ou endommageant 172 maisons et tuant trois habitants. Marie Angéline Tempérault dut se réfugier avec Marie Boisumeau et sa mère dans la cave du domicile de cette dernière, place de la Mairie. La mère et la fille furent tuées ensemble par un obus qui percuta directement leur abri. Madame Tempérault, blessée, décéda en novembre de ses blessures. Le même jour, le village de Montravers, situé à trois kilomètres au nord-ouest de Cerizay, fut également victime des représailles allemandes. Les combats et la répression à Cerizay et dans ses environs du 22 au 25 août 1944 firent au total quatorze victimes.

Marie Angéline Tempérault est inhumée à Cerizay. Son nom, orthographié Tempéreau, est inscrit sur les deux stèles commémoratives dont l’une fut érigée par le Souvenir français au cimetière, avec ceux des autres victimes de la répression allemande dans cette commune.

Voir Lieu d’exécutions et de massacre : Cerizay-Montravers (Deux-Sèvres), 22-25 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178054, notice TEMPÉRAULT Marie, Angéline [née HAIS] par Dominique Tantin, version mise en ligne le 19 janvier 2016, dernière modification le 16 septembre 2019.

Par Dominique Tantin

SOURCES : DAVCC, Caen. — Archives dép. des Deux-Sèvres, 151 W 221. — Mémorial genweb, Cerizay. — État-civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément