LEVRAT Viviane, Élisabeth, Marie, Joseph, épouse LANGEVIN puis PRUVOST

Par Gérard Montant

Née le 12 mars 1947 à Lyon (Rhône, IVe arr) ; enseignante en lycée professionnel ; militante du SNETP-CGT ; militante communiste.

Dernière d’une fratrie de sept enfants de Joseph, Marie Emile Levrat employé de banque, sans activité militante connue et de Paule, Marie Louise Jeanne Giry militante chrétienne, Viviane Levrat vécut sa jeunesse dans une ambiance « chrétienne et de droite ».

Elle fit sa scolarité, école maternelle et primaire de 1951 à 1958, dans une école catholique du quartier Saint-Nizier à Lyon. Elle fut de 1958 à 1966 jusqu’à l’obtention de son baccalauréat sciences ex, pensionnaire à Bellevue à Lyon (congrégation assomptionniste). Les années passées comme pensionnaire la conduisent nous dira-t-elle « à une forme de rejet de la religion ».

Elle obtint en 1970 une licence de lettres modernes à la Faculté des Lettres de Lyon où elle s’engagea syndicalement à l’UNEF et politiquement au PCF en 1968.

Viviane épousa André Langevin le 26 juillet 1969 à Marcy l’Étoile (Rhône), professeur, dont elle divorça en 1980. Elle vécut en concubinage avec Georges Pruvost, professeur, à partir de 1982, ils se marièrent à Amiens (Somme) le 21 août 1991. Ils eurent trois enfants Robin en 1984, Pauline en 1985 Benjamin en 1988.

Maîtresse auxiliaire de 1970 à 1975 dans divers établissements scolaires de la région lyonnaise, elle adhéra pendant cette période au SNES-FEN. Après un échec au CAPES, elle obtint un autre emploi de maîtresse auxiliaire à Armentières (Nord) et réussit la même année le concours de professeur de CET. Elle fut affectée pendant deux années à l’ENNA de Villeneuve d’Ascq avant d’être affectée professeur titulaire comme PEG lettres.

Au gré des fluctuations des postes et des modifications familiales, Viviane fut affectée en 1978-1979 au CET Lavoisier de Roubaix (Nord) puis en 1979-1980 au CET du bâtiment de Roubaix, entre 1980 et 1984 au CET Lavoisier à Roubaix, de 1984 à 1995 au CET du Bâtiment à Amiens, au LEP de Joigny (Yonne) de 1995 à 1998, sur deux établissement LEP Mimard et LEP le Mont à Saint-Etienne (Loire) en 1998 et 1999 et enfin au LEP Haubtmann à Saint-Etienne de 1999 à sa retraite en 2007.

En entrant à l’ENNA en 1976, Viviane adhéra au SNETP-CGT. A compter de cette date elle assuma, quasiment en permanence, sans détachement administratif, des responsabilités dans la CGT. De 1978 à 1984 , elle fut responsable de la syndicalisation des stagiaires à l’ENNA de Villeneuve d’Ascq dans le bureau académique du SNETP du Nord Pas de Calais. Elle fut élue à la commission exécutive du SNETP de 1980 à 1985.

Arrivée dans la Somme, elle fut élue secrétaire départementale du SNETP et membre de la commission exécutive de l’Union Départementale CGT. Puis dans l’Yonne elle accéda aux fonctions de secrétaire départementale du Syndicat départemental de l’Éducation nationale CGT (structure remplaçant le SNETP).

Dans le département de la Loire entre 2000 et 2006 elle fut secrétaire départementale du SDEN 42, membre de la CE de l’UD de 2004 à 2013.

Une fois à la retraite elle poursuivit son engagement syndical comme secrétaire départementale de la section de l’Union syndicale des retraités 42 (USR42) de 2007 à 2013, membre de la direction nationale de l’Union confédérale des retraités CGT de 2009 à 2013. Elle participa activement à l’activité de la CGT dans les établissements qu’elle fréquenta. Elle suivit diverses formations organisées par la CGT.

Sur le plan politique, Viviane Levrat adhéra au PCF en 1970. Engagement sans interruption jusqu’à aujourd’hui. Elle participa à une école de formation de quinze jours en juillet 1980, fut à plusieurs reprises secrétaire de cellule, membre du comité fédéral du PCF 42. Elle fut candidate à Just-Saint-Rambert (Loire) à l’élection législative en 2007 et à l’élection cantonale de 2008.

Sur le plan associatif elle s’engagea au Secours populaire, fut membre du bureau des amis de l’Humanité de la Loire, et participa à l’Institut d’Histoire sociale de la CGT 42.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178379, notice LEVRAT Viviane, Élisabeth, Marie, Joseph, épouse LANGEVIN puis PRUVOST par Gérard Montant, version mise en ligne le 4 février 2016, dernière modification le 23 août 2021.

Par Gérard Montant

SOURCES : Archives du SNETP-CGT et de l’UNSEN-CGT. — Entretien avec l’intéressée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément