MÉHU Louis

Par Annie Pennetier

Né le 17 février 1884 à Saint-Jean-Trolimon (Finistère), exécuté sommairement le 12 juin 1944 à Pont-L’Abbé (Finistère) ; agriculteur ; maire de Plomeur.

Louis Méhu, ancien combattant de la Première guerre mondiale, était marié à Marie-Louise Le Corre. Natif du pays bigoudin, à Castellou Vian en Saint-Jean-de-Trolimon, il était maire de la commune voisine Plomeur depuis 1938.
Le 6 juin 1944 à Plomeur, vers 21h deux soldats de l’armée allemande d’origine russe exigèrent du maire de la commune Louis Méhu, de la colle pour apposer des affiches proclamant l’état de siège et un employé municipal pour les accompagner, Isidore Le Garo les suivit. Prévenu, le groupe de résistants FTP de Plobannalec-Lesconil assisté de résistants des communes environnantes investit le bourg de Plomeur, carrefour de routes venant du Guilvinec et de Penmarc’h où stationnaient de fortes garnisons allemandes. Les résistants arrêtèrent les colleurs d’affiches ainsi que deux soldats d’origine allemande et les emmenèrent dans l’ancien presbytère de Plonivel en Plobannalec. Le lieutenant Piking, adjoint au capitaine Schuttenhelm, chef du détachement des 3e et 4e compagnie du 800e bataillon de Caucasiens qui cantonnait à Beuzec-Cap-Caval en Plomeur, mit le maire Louis Méhu en état d’arrestation ainsi qu’Isidore Le Garo qui furent rejoint par une vingtaine d’hommes raflés le 7 juin à Plomeur.
Emmenés à l’ancienne école Saint-Gabriel de Pont-L’Abbé devenue prison de la Feldkommandantur, Louis Méhu fut exécuté le 12 juin dans la salle Saint-Stanislas peu après l’instituteur Louis Larnicol. Sa femme fut prévenue officiellement par deux gradés allemands le 19 juin, qui l’autorisèrent ainsi que quelques membres de sa famille à assister à l’enterrement de son mari le lendemain au cimetière de Pouldreuzic. Le 17 octobre 1944, une foule l’accompagna lors des funérailles officielles (photo).
Louis Méhu était considéré comme un brave homme, il n’appartenait pas à la Résistance.
Isidore Le Garo mourut en déportation à Neuengamme.
Les 15 et 23 juin 1944, 15 résistants ont été fusillés sur la dune de la Torche en Plomeur.



Plomeur : dune de La Torche (Finistère) : 15 et 23 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178639, notice MÉHU Louis par Annie Pennetier, version mise en ligne le 18 février 2016, dernière modification le 25 février 2021.

Par Annie Pennetier

Louis Méhu
Louis Méhu

SOURCES : Georges-Michel Thomas, Alain Le Grand, Le Finistère dans la guerre 1939-1945, tome 2 . — Notes de Jean Kervision.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément