WILLEMET Henry, Florent

Par Didier Bigorgne

Né et mort à Monthermé (Ardennes) : 4 février 1855-13 septembre 1934 ; ouvrier métallurgiste ; syndicaliste, coopérateur et militant socialiste (POSR, puis SFIO) ; maire adjoint de Monthermé (1900-1919).

Fils d’un lamineur et d’une mère au foyer, Florent Willemet exerça le métier de mouleur, puis il devint employé en 1906. Célibataire, il habitait rue du docteur Ménard à Monthermé. Il était membre du syndicat des ouvriers métallurgistes de Monthermé et du cercle d’études sociales La Lumière, deux groupes affiliés à la Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes et au POSR.

Florent Willemet fut surtout un coopérateur. Le 19 janvier 1890, il fonda la société coopérative de consommation La Ménagère (épicerie, ventes d’articles de mercerie, confection, petit outillage, etc) ; il devint président de son conseil d’administration. Dans le même temps, il était commissaire à la boulangerie coopérative La Ruche. En 1898, avec Guillemin-Cosson* de Château-Regnault, Gouverneur* de Deville et Pernelle* de Charleville, il fut à l’origine de la Fédération des coopératives ardennaises qui prit le nom d’Union des coopératives ardennaises.

Du 30 mai au 1er juin 1909, Florent Willemet participa au 7ème congrès national de la coopération socialiste qui se tint à Monthermé. Il y représenta La Ménagère qui regroupait alors trois cent cinquante sociétaires. Le 26 décembre 1909 se constitua à Monthermé, La Fermière, coopérative spécialisée dans le commerce des produits frais, le lait en priorité ; il fut élu membre du conseil de surveillance.

A partir de 1911, Florent Willemet fut membre du conseil d’administration de la Maison du Peuple de Monthermé, local de l’Union départementale des syndicats et des sociétés coopératives de la localité. Il siégea à la commission administrative jusqu’à sa mort.

Florent Willemet mena aussi une activité politique. Aux élections municipales de mai 1900, il fut élu sur la liste socialiste à Monthermé et devint deuxième adjoint au maire Albert Bancquart*. Réélu conseiller municipal en 1904, puis en 1908, il occupa la fonction de premier adjoint au maire Vital Molitor* de 1908 à 1919.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178761, notice WILLEMET Henry, Florent par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 26 février 2016, dernière modification le 10 mars 2020.

Par Didier Bigorgne

Sources : Arch. Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes (médiathèque de Charleville-Mézières).— Arch. cercle La Lumière de Monthermé.— Arch. Maison du peuple de Monthermé.— Arch. La Ménagère de Monthermé.— Jean Gaumont, « La coopération dans les Ardennes », L’Action coopérative, 16 juillet 1921.— Etat civil de Monthermé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément