LACHÈZE Armand

Par Gilbert Beaubatie

Né le 6 février 1913 à Tulle (Corrèze), tué par les Allemands le 21 août 1944 à Saint-Yrieix-le-Déjalat (Corrèze) ; instituteur ; membre de l’Armée secrète et du BRO.

Fils d’un technicien de la Manufacture nationale d’armes de Tulle, il fréquenta l’école de Souilhac. À l’âge de seize ans, il entra premier à l’École normale de Tulle. À partir du 1er octobre 1932, il devint instituteur à Argentat, puis au cours complémentaire de Souilhac-Tulle.
Il fit son service militaire du 20 octobre 1934 au 12 octobre 1935 à Paris, dans le 46e Régiment d’infanterie, comme élève-officier.
Il fut mobilisé en septembre 1939 dans l’infanterie. Après avoir été démobilisé, il retrouva son poste d’enseignant à Tulle. Il s’était engagé au sein du mouvement Combat, puis du B.R.O. (Bureau de Résistance ouvrière) contre la relève et le Service du travail obligatoire, avant d’assurer le commandement en second d’une compagnie A.S. du Corps franc de Tulle.
Le 21 août 1944, il mourut à Saint-Yrieix-le-Déjalat, tué par les troupes allemandes, le jour où le département de la Corrèze a été définitivement libéré. Il avait 31 ans.
Une salle de l’école primaire de Souilhac porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178815, notice LACHÈZE Armand par Gilbert Beaubatie, version mise en ligne le 28 février 2016, dernière modification le 29 mars 2021.

Par Gilbert Beaubatie

SOURCE : Livre d’or des Instituteurs corréziens morts pour la France 1939-1945, Tulle, imprimerie Maugein, 1969, pp. 67-70.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément