VERNE Gabriel, Marie.

Par Jacques Girault

Né le 1er décembre 1879 à Ginasservis (Var), mort le 8 janvier 1875 à Ginasservis ; cultivateur ; militant communiste ; résistant.

Fils d’un fermier d’opinions rouges, Gabriel Verne reçut les premiers sacrements catholiques et obtint le certificat d’études primaires. Après son service militaire, il devint employé de commerce et comptable en Côte-d’Ivoire. Il participa aux combats de la Première Guerre mondiale dans le Génie puis se réinstalla à Ginasservis comme cultivateur. Membre de l’Association républicaine des anciens combattants, membre du Parti communiste depuis 1932, coopérateur, membre du syndicat agricole, il fut actif dans l’organisation de la Confédération générale des paysans-travailleurs avec son frère Auguste Verne. Non mobilisé en 1939, il participa activement à la Résistance. Son pseudonyme était Jean. Ravitaillant les camps FTP (Francs-tireurs et partisans), il fut un point d’appui solide pour les maquisards de cette organisation et les cadres communistes clandestins qu’il hébergea. Selon les sources, il est donné comme membre des FTP ou des Milices patriotiques. Il resta membre du Parti communiste français jusqu’en 1965.

Il se maria en juillet 1913 à Meyrargues (Bouches-du-Rhône). Le couple eut trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178870, notice VERNE Gabriel, Marie. par Jacques Girault, version mise en ligne le 1er mars 2016, dernière modification le 3 octobre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse locale. — notes Jean-Marie Guillon. — Renseignements fournis par Yvon Verne, son fils.

Version imprimable Signaler un complément