LIMBOURG Désiré, Louis

Par Didier Bigorgne

Né le 10 février 1876 à Vireux-Molhain (Ardennes), mort le 10 août 1932 à Charleville (Ardennes) : ouvrier maçon, secrétaire de mairie, puis journalier ; syndicaliste, militant socialiste puis communiste ; secrétaire de l’UD-CGTU des Ardennes (1925-1926).

Fils d’un journalier et d’une mère au foyer, Désiré Limbourg exerçait le métier de maçon quand il adhéra au Parti socialiste SFIO. En 1906, il était secrétaire du cercle d’études socialistes Point du Jour de Vireux-Molhain. Aux élections municipales de mai 1908, il fut élu à Vireux-Molhain. Il ne retrouva pas son siège en 1912, mais il devint secrétaire de mairie.

Désiré Limbourg fut le candidat de son parti à trois reprises dans le canton de Givet. Le 28 juillet 1907, il échoua à l’élection pour le Conseil d’arrondissement en recueillant 565 voix sur 2871 inscrits et 2302 votants. Le 24 juillet 1910, il obtint 482 voix sur 3029 inscrits et 1934 votants à l’élection pour le Conseil général. Enfin, il réunit 440 voix sur 3119 inscrits et 1915 votants à l’élection du 3 août 1913 pour le Conseil d’arrondissement.

Pendant ces années, Désiré Limbourg s’investit dans le mouvement syndical. En 1911, il fut élu conseiller prud’homme, pour l’arrondissement de Fumay. Il remplit cette fonction jusqu’en1914.

Après la scission du congrès de Tours (25-30 décembre 1920), suivie de la rupture syndicale au sein de la CGT en juillet 1921, Désiré Limbourg adhéra au Parti communiste et rejoignit la CGTU. A la fin de l’année 1924, alors qu’il exerçait le métier de journalier, il militait à la section du PCF de Vireux-Molhain. Dans le même temps, il était membre de la commission exécutive de l’UD-CGTU des Ardennes. L’année suivante, il succéda à Gustave Marchal* au poste de secrétaire de l’Union départementale.

Désiré Limbourg exerçait de nouveau le métier de maçon quand il mourut. Il était veuf de Zoé Palmyre Lefèvre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178977, notice LIMBOURG Désiré, Louis par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 4 mars 2016, dernière modification le 4 mars 2016.

Par Didier Bigorgne

Sources : Arch. Dép. Ardennes 1M 15.— Arch. Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes (médiathèque de Charleville-Mézières).— Le Socialiste Ardennais, 1907 à 1913.— Presse locale.— Etat civil de Vireux-Molhain et de Charleville-Mézières.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément