BLANCHARD Victor, Antoine

Par Gilbert Beaubatie

Né le 24 avril 1907 à Pont-Salomon (Haute-Loire), pendu le 9 juin 1944 à Tulle (Corrèze) ; armurier ; victime civile.

Après avoir été apprenti aux aciéries Holtzer à Firminy (Loire), Victor Blanchard était revenu chez ses parents à Saint-Étienne (Loire), qui exerçaient la profession d’armurier.
Il a fait 18 mois de service militaire à Auxonne (Côte d’Or), au 1er régiment d’artillerie divisionnaire (RAD). Mobilisé en1939 au 116e régiment d’artillerie lourde, il fut rappelé comme fraiseur, au mois de mai 1940, puis requis à la Manufacture nationale d’armes de Tulle au mois de novembre 1943.
Le 9 juin 1944, vers 8 heures du matin, il se retrouva dans un groupe d’otages qui remontait l’avenue Victor Hugo en direction de la Manufacture d’armes, où il fut désigné comme otage, et pendu par les Waffen-SS de la division Das Reich dans un groupe de 99 otages.
Divorcé, il avait la garde d’un garçon de treize ans. Il avait trente-sept ans.


Tulle, 9 juin 1944 : les pendus de Tulle

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178980, notice BLANCHARD Victor, Antoine par Gilbert Beaubatie, version mise en ligne le 4 mars 2016, dernière modification le 10 janvier 2021.

Par Gilbert Beaubatie

SOURCE : Documentation de Gilbert Beaubatie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément