TOUPET Louis

Par Didier Bigorgne

Ouvrier métallurgiste ; syndicaliste et militant socialiste (FTSF, puis POSR) dans les Ardennes.

Louis Toupet était membre de la chambre syndicale des ouvriers métallurgistes de Nouzon qui participa à la constitution de la Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes, le 31 mai 1885, salle du Chalet à Charleville. Il fut élu membre du comité fédéral provisoire.

Militant du cercle d’études sociales L’Etincelle de Charleville, Louis Toupet devint membre de la commission le 2 novembre 1889. Lors de la séance du 29 novembre 1888, sa proposition de voir « tous les conseillers municipaux de rendre compte de leur mandat dans une réunion publique » avait été adoptée à l’unanimité. Le dimanche 12 avril 1891, dans une réunion plénière des groupes de Charleville, il fut désigné, par un vote à bulletin secret, pour être candidat sur la liste du POSR à Charleville aux élections municipales de mai 1892 ; il refusa.

En 1893, Louis Toupet était inscrit à l’école mutuelle d’orateurs créée par la Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article178988, notice TOUPET Louis par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 4 mars 2016, dernière modification le 10 mars 2020.

Par Didier Bigorgne

Sources : Arch. Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes (médiathèque de Charleville-Mézières).— Arch. du cercle L’Etincelle.( (médiathèque de Charleville-Mézières).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément