MALKI Amar ou Ameur

Par Daniel Grason

Né le 1er novembre 1924 au douar Yaskren, Boujima en 1956 commune de la willaya de Tizi Ouzou en Kabylie (Algérie), tué au combat le 21 août 1944 à Cachan (Seine, Val-de-Marne) ; manœuvre ; FFI.

Fils de Mohamed et de Fatma, née Mellouk, Amar Malki, célibataire, vivait 15 bis villa Carnot à Cachan (Seine, Val-de-Marne), il était membre des F.F.I. Le 21 août 1944, il patrouillait en automobile avec notamment Henri Troalen. Les F.F.I. croisèrent vers 13 heures 30 à la hauteur de la Roseraie de l’Haÿ quatre camions allemands, des soldats tirèrent à la mitraillette sur le véhicule des FFI, tuant René Lenoir et Pierre Debled.
Peu de temps après, une autre voiture de FFI se rendit sur les lieux. Avenue Vatier à Cachan, il y eut un échange de tirs avec des soldats allemands. Au cours du combat les FFI. Henri Troalen , Sylvain Lafforgue, Amar Malki et Louis Mienné furent tués. André Grenier de Monrer qui marchait à proximité du lieu de la fusillade fut mortellement touché.
Des F.F.I. qui échappèrent à la mort André Saint-Lary, mécanicien, Maurice Grandjean, soudeur à l’autogène et le brigadier Henri Lorange furent auditionnés au commissariat de Gentilly (Seine, Val-de-Marne).
L’inhumation d’Amar Malki se déroula dans un lieu inconnu. Son nom fut gravé sur un monument de la ville situé à l’angle de la rue de la Division Leclerc et de l’avenue Vatier dédié : « Aux héros FFI de Cachan tués aux combats le 21 août 1944 ».
Le ministère des anciens combattants attribua à Amar Malki la mention « Mort pour la France », il fut homologué FFI.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179098, notice MALKI Amar ou Ameur par Daniel Grason , version mise en ligne le 8 mars 2016, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. 1801, BA 1819, CB 96.53 main courante du commissariat de Gentilly. – SHD, Caen AC 21 P 86381. – Bureau Résistance : GR 16 P 387193. – Site internet GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément