BAGARRY Fernand, Raymond, Émilien

Par Jean-Marie Guillon

Né le 4 décembre 1922 à Montferrat (Var), exécuté sommairement le 18 juillet 1944 à Chaudon-Norante (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence) ; maquisard Francs-tireurs et partisans (FTP).

Chaudon-Norante (Alpes-de-Haute-Provence), stèle aux résistants tués en juillet 1944
Chaudon-Norante (Alpes-de-Haute-Provence), stèle aux résistants tués en juillet 1944

Habitant Séranon (Alpes-Maritimes), déserteur des Chantiers de jeunesse, réfractaire au STO, Fernand Bagarry avait rejoint le maquis FTP aidé par des résistants de l’Est-Varois. Arrêté par la Sipo-SD, il fut l’un des prisonniers tirés de son siège, la villa « Marie-Louise », à Digne, pour accompagner le convoi qui reprit le contrôle de la route Napoléon, le 18 juillet. Ces prisonniers servirent d’otages, étant exécutés deux à deux à chaque embuscade. Fernand Bagarry fut exécuté avec Graziano Lombardi* à coups de mitraillette, puis achevé, dans les environs de Chabrières vers 16 heures. Suivirent ensuite Élie Gerson* et François Beregi*, puis Gérard Pierre-Rose Manfred* et Victor Arnoux*. Il fut inhumé à Séranon, hameau de la Doire, le 8 août. Des membres de la 8e compagnie Brandebourg présents aux obsèques tuèrent ce jour-là le résistant de Mougins (Alpes-Maritimes), Clément Rebuffel*.

Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume le 24 mai 1957.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179306, notice BAGARRY Fernand, Raymond, Émilien par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 16 mars 2016, dernière modification le 14 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

Chaudon-Norante (Alpes-de-Haute-Provence), stèle aux résistants tués en juillet 1944
Chaudon-Norante (Alpes-de-Haute-Provence), stèle aux résistants tués en juillet 1944

SOURCES : Arch. dép. Var 1970 W 16 (dossier Bialgues, témoignage de Reine Pascal, institutrice à Fayence, Var). ⎯ Mémoire des hommes SHD DVACC 21 P 11969 et Vincennes GR 16 P 27122 (nc). ⎯ Arch. Pétré, Livre noir pour la XVe Région, Service des recherches de crimes de guerre ennemis, 4 juillet 1945.— Mémorial Genweb. — Documents, témoignages, recherches n°23, Nice, sd, Musée de la Résistance azuréenne. — Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983.— Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–CDIHP des Alpes-de-Haute-Provence, 1992.— Raymond Moulin, « Les opérations militaires dans le haut Verdon du 17 au 21 juillet 1944 », Annales de Haute-Provence n°311, 1er trimestre 1990.— Jean-Louis Panicacci, Les lieux de mémoire de la Deuxième Guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Nice, Serre, 1997.— Fernand Tardy, « Bonsoir, petite princesse bleue ». Secteur de Digne de l’Armée secrète, sous-secteur de Thoard, Le Chaffaut, Éd. Terradou, 1990.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément