RIBOWSKI André, Albert

Par Daniel Grason

Né le 22 mai 1919 à Varsovie (Pologne), tué le 21 août 1944 à Paris (XVIIIe arr.) ; représentant de commerce ; victime civile.

Fils de Simon Ribowski et de Sarah Neiman, André Ribowski, juif polonais demeurait 84 rue de Fontenay à Vincennes (Seine, Val-de-Marne) (domicilié 16 boulevard de Clichy à Paris XVIIIe arr. selon l’acte de décès). Il fut tué le 21 août 1944 vers 20 heures rue Letort à Paris (XVIIIe arr.). Son cousin germain André Neiman demeurant 78 rue Labat (XVIIIe arr.) reconnut son corps. Simon Ribowski né le 8 mai 1894 à Varsovie, parent d’André qui demeura avec lui à Vincennes, fut déporté le 13 février 1943 dans le transport n°48 à destination d’Auschwitz (Pologne) où il mourut.
Fernand Fischer, membre des F.F.I. qui demeurait 15 rue Bachelet à Paris (XVIIIe arr.) signala la mort d’André Ribowski au commissariat Clignancourt.

André Ribowski a reçu la mention « Mort pour la France » en avril 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179307, notice RIBOWSKI André, Albert par Daniel Grason, version mise en ligne le 11 avril 2016, dernière modification le 5 novembre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1811, BA 1819, CB 70.98 main-courante commissariat Clignancourt. – Site internet CDJC. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément