BARUCCHI César, Jean

Par Jean-Marie Guillon

Né le 2 novembre 1911 à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), mort des suites de ses blessures à l’hôpital le 23 juillet 1944 à Draguignan (Var) ; jardinier ; mouvement Combat, Mouvements unis de la Résistance (MUR).

Fils de Jean-Baptiste Barucchi et d’Honorine Lanteri, marié à Olga Arrigucci le 25 avril 1936, César Barucchi était jardinier à Saint-Laurent-du-Var.

Croix de guerre 1939-1940, il appartenait au groupe de Résistance de la localité depuis décembre 1942. Ce groupe dirigé par Louis Ravet était rattaché au mouvement Combat, puis aux MUR. César Barucchi fut mortellement blessé par une rafale de mitrailleuse sur la route d’Aiguines (Var), le 22 juillet 1944 au matin, alors qu’il se trouvait sur le camion de son ami Rossi, transporteur à Saint-Laurent-du-Var. Il mourut le lendemain à l’hôpital de Draguignan, tout comme le jeune Jean Rossi, fils du camionneur. Un autre passager fut blessé plus légèrement. Rossi allait chercher un chargement de charbon de bois pour une entreprise allemande de Nice à Ampus (Var). D’autres sources indiquent qu’il devait aussi transporter des armes pour la Résistance. Quoi qu’il en soit, il se trouva pris dans l’attaque que menait le 22 juillet l’armée allemande contre les maquisards qui stationnaient autour d’Aups (Var) et sur le plan de Canjuers. L’attaque fit ce jour-là une dizaine de victimes parmi eux.

Il obtint la mention « Mort pour la France ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179311, notice BARUCCHI César, Jean par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 16 mars 2016, dernière modification le 15 avril 2020.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. Dép. Var 1 W 82.— Site Internet Mémoire des Hommes.— Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément