TOUROLLE Jean, André, Aimé

Par Tony Legendre

Né le 13 janvier 1936 à Hirson (Aisne) ; instituteur puis professeur de collège ; militant syndicaliste du SNI, du SNI-Pegc, du SE, militant mutualiste de la MGEN.

Jean Tourolle
Jean Tourolle

Son père, André Tourolle, ouvrier d’usine, fut blessé puis prisonnier en Allemagne pendant la Première Guerre mondiale. Il devint gérant de magasin à succursales (Familistère). Sa mère, née Madeleine Berteaux, ouvrière d’usine, fut gérante du magasin avec son mari. Résistante avec sa famille, arrêtée, elle fut déportée pendant 27 mois en Allemagne, à Siegburg près de Cologne.

Jean Tourolle accomplit sa scolarité secondaire au collège d’Hirson de 1948 à 1956, puis à l’École normale d’instituteurs de Laon de 1956 à 1957. Il fut nommé instituteur à Hirson en 1957, puis fit son service militaire de septembre 1959 à décembre 1961, essentiellement en Algérie où il créa une école à El Braden, commune de Cavallo, aujourd’hui El Aouana.

A son retour, il suivit les cours des facultés de Lille, puis d’Amiens et fut nommé PEGC au collège de Soissons en 1964, où il exerça jusqu’à sa retraite en 1996. Il épousa le 22 août 1975 à Soissons, Arlette Thévenin, infirmière, responsable de la maison de retraite du centre hospitalier de Soissons.

Jean Tourolle, frère d’Aimé Tourolle, instituteur comme lui, adhéra au Syndicat national des instituteurs dès l’ENI, y milita et devint délégué de canton. Il fut ensuite membre du bureau départemental et enfin secrétaire de la section de l’Aisne du SNI-Pegc de 1977 à 1992 et secrétaire-adjoint de la FEN de l’Aisne. De 1992 à 1995, il occupa les mêmes fonctions dans le nouveau Syndicat des enseignants.

Il fut aussi président du Comité départemental d’action laïque en 1982, vice-président de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale de l’Aisne, avant de présider le club des retraités de la MGEN à partir de 1999.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179414, notice TOUROLLE Jean, André, Aimé par Tony Legendre, version mise en ligne le 22 mars 2016, dernière modification le 20 décembre 2019.

Par Tony Legendre

Jean Tourolle
Jean Tourolle

SOURCES : L’Ecole libératrice, Bulletin de la section départementale du SNI puis du SNI-Pegc . — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément