TREUIL Paul, Jacques, Maurice

Par Jacques Girault

Né le 24 septembre 1897 à Reims (Marne), mort le 14 août 1976 à Baye (Marne) ; instituteur dans la Marne ; militant du SNI.

Fils d’un instituteur, Paul Treuil, participa à la dernière année des combats de la Grande Guerre. Fait prisonnier, il s’évada. Il devint instituteur en 1919, exerça à Clesles de 1923 à 1930 où il fut secrétaire de mairie, puis à Verzenay de 1931 à 1940. Il se maria en août 1922 à Barbonne-Fayel (Marne) avec une institutrice. Le couple avait un enfant avant 1939.

Paul Treuil rejoignit en 1919 l’organisation corporative qui évolua vers le Syndicat national CGT devenu Syndicat national des instituteurs à la fin de 1935. Il fut membre du conseil syndical de la section départementale dans les années 1930. Il participa aux grèves du 12 février 1934 et du 30 novembre 1938 et fut sanctionné d’une retenue de huit journées de salaire.

Il adhéra au Parti socialiste SFIO en 1926-1927 et fut trésorier de sa section. Il rejoignit le Comité de vigilance des intellectuels antifascistes.

Mobilisé à la fin août 1939, il reprit son métier et entra dans la Résistance en 1943. Il participa à la reconstitution du syndicat dans la clandestinité. A la Libération, il aida les militants du Comité départemental de Libération dans la réorganisation des structures administratives. Il retrouva le conseil syndical et fut choisi pour assurer le secrétariat de la section départementale du SNI en 1945-1946

Nommé instituteur à Reims, il quitta le Parti socialiste SFIO en 1947 et se rapprocha des communistes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179448, notice TREUIL Paul, Jacques, Maurice par Jacques Girault, version mise en ligne le 22 mars 2016, dernière modification le 22 mars 2016.

Par Jacques Girault

SOURCES : Renseignements fournis par l’intéressé. — Notes d’Annette Merle

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément