TRUMEAU Gérard

Par Gérard Montant

Né le 16 août 1937 à Issoudun (Indre) ; professeur de lycée d’enseignement professionnel spécialité Électrotechnique ; militant syndical du SNETP-CGT ; militant communiste.

Fils de Léopold Trumeau, ouvrier du cuir, puis ouvrier fraiseur, membre du Parti communiste français, militant à la CGT, secrétaire de Comité d’entreprise et administrateur CGT de la Caisse d’allocations familiales, et de Carmen Maria Alvarez sans profession, adhérente à la CGT au décès de son conjoint, adhérente au PCF, Gérard Trumeau fit ses études primaire à Imphy (Nièvre) puis réussit au BEPC au cours complémentaire d’Imphy. Il obtint un CAP d’électricien au centre d’apprentissage d’Imphy. Il présenta le concours d’entrée à l’ENNA par l’intermédiaire du CNTE.

Trumeau épousa le 4 mars 1961 à Saint-Léger-des-Vignes (Nièvre) Aline, Solange Boque avec qui il eut un fils.

De 1955 à 1965, Trumeau fut agent de maintenance aux aciéries d’Imphy, période interrompue par 28 mois de services militaire dont 16 mois au Maroc (Rabat, Fès, Marrakech), et un an en Algérie dans l’armée de l’air. Après deux mois de classes à Rabat, il fut affecté à l’école de transmissions de Fès pour une formation de quatre mois. Au bout du deuxième mois, il fut exclu des cours pour raisons de sécurité et affecté à la maintenance des avions sur la base de Marrakech. En Algérie, à Paul Cazelle à 300 km au sud d’Alger sur une base opérationnelle et disciplinaire entourée de barbelés et de miradors, durant un an, il resta sans sortir « pas même pour une opération », à sa grande satisfaction.

A partir de 1965 et jusqu’en 1969, Trumeau coopéra en Algérie comme contremaître de formation des adultes dans le complexe sidérurgique d’Annaba. Il intégra l’ENNA de Nantes en 1969 puis fut affecté au lycée d’enseignement professionnel de Romorantin (Loir-et-Cher) de 1970 à 1972 et au LEP de Tours (Indre-et-Loire) de1972 à 1997. Il fit valoir ses droits à la retraite en 1997.

Trumeau adhéra à la CGT en 1955 et rejoignit le SNETP-CGT en 1969 organisation dont il fut toujours membre. Il fut membre du conseil d’administration du LEP Gustave Eiffel à Tours de 1972 à 1997, et membre du bureau départemental du SNETP d’Indre-et-Loire de 1972 à 1997.

Entre 1955 et 1957, il fut membre des Jeunesses communistes puis il adhéra en 1960 au PCF. Il fut membre du comité de section de Tours de 1980 à 1997.

Sur le plan associatif, il participa à l’activité de l’association locale de « Tourisme et travail » et de « Vacances loisirs centre Touraine » à partir de 1974.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179490, notice TRUMEAU Gérard par Gérard Montant, version mise en ligne le 23 mars 2016, dernière modification le 17 mars 2021.

Par Gérard Montant

SOURCES : Institut d’Histoire sociale de la Fédération de l’éducation de la recherche et de la culture CGT, Archives du SNETP-CGT.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément