TURPIN Jeanne, Marie, Antoinette

Par Jacques Girault

Née le 10 mai 1907 à Luzy (Nièvre), morte le 22 mai 1988 à Luzy ; institutrice dans la Nièvre ; militante du SNI ; militante socialiste ; résistante.

Fille unique de domestiques employés à Paris, Jeanne Turpin fit ses études à l’école primaire puis au cours complémentaire de Luzy et entra à la l’École normale d’institutrices de Nevers (Nièvre). Titulaire du brevet supérieur, elle fut nommée institutrice à Saint-Germain-Chassenay, puis obtint sa mutation pour Fours, Remilly et enfin Luzy où elle enseigna jusqu’à sa retraite en 1962. Restée célibataire, elle s’occupa de ses neveux orphelins.

Militante du Syndicat national des instituteurs, membre du conseil syndical de la section départementale, secrétaire adjointe, elle fut élue au Conseil départemental de l’enseignement primaire en 1938. En 1939-1940, elle assura l’intérim du secrétariat départemental.

Pendant l’Occupation, Jeanne Turpin fut agent de liaison entre divers maquis.

À la Libération, elle participa à la reprise de l’activité du SNI. Membre du conseil syndical, elle était la responsable de la commission d’éducation sociale et de la propagande. Partageant les analyses de la majorité nationale, elle engagea la lutte contre le secrétaire départemental, cégétiste Louis Calvel. À partir du 17 avril 1947, elle assura à nouveau l’intérim du secrétariat, avant d’installer comme successeur le « majoritaire » René Siméon. Elle fut élue à la commission administrative paritaire départementale pendant plusieurs mandats. Lors du congrès national du SNI, le 21 juillet 1947, elle fut assesseur de la séance. Le 28 décembre 1947, candidate aux élections du bureau national du SNI, pour la première fois à la représentation proportionnelle, elle figurait parmi les candidates de la liste A majoritaire "Pour une action constructive dans l’indépendance du syndicalisme", mais fut battue. Elle apparaissait comme secrétaire pédagogique de la section syndicale de la Nièvre.

Elle fut active à la naissance de la section départementale de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale, après avoir participé au congrès national du SNI de Grenoble en 1948.

Militante de base de la fédération socialiste SFIO, secrétaire de la section de Luzy dans les années 1960, elle adhéra au Parti socialiste après 1970.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179499, notice TURPIN Jeanne, Marie, Antoinette par Jacques Girault, version mise en ligne le 23 mars 2016, dernière modification le 17 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Fondation Jean Jaurès, 12 EF 58. — Bulletin du SNI de la Nièvre, L’Ecole libératrice. — DBMOF, notice non signée. — Notes de Jean Battut et d’Alain Roumegous.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément