DANNBACH Philippe Albert

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 20 février 1819 à Strasbourg (Bas-Rhin), mort le 18 avril 1854. Maître imprimeur à Strasbourg.

Fils de Philippe Henri et petit-fils de Philippe Jacques Dannbach maîtres imprimeurs strasbourgeois, Albert Dannbach a obtenu son brevet d’imprimeur en 1840 et celui de libraire en 1853.
L’imprimerie Dannbach imprima le journal de Ferdinand Flocon Le Démocrate du Rhin qui paraissait à Strasbourg. En 1849, avec Erckmann et Laboulaye, Albert Dannbach et son père Philippe furent impliqués dans un procès politique qui devait être jugé le 15 septembre à Metz. Tous les inculpés se réfugièrent à Liesthal (canton de Berne).
Un nommé Dannach, « imprimeur de brochures socialistes » était, en mai 1851, signalé comme appartenant à une société secrète « La Cordiale » qui répandait des libelles socialistes dans la population ouvrière de Karlsruhe (Pays de Bade). S’agirait-il d’Albert Dannbach ? Si c’est le cas, il rentra pourtant dans les bonnes grâces du pouvoir en 1853 lorsqu’il obtint son brevet de libraire.
A son décès en 1854, l’imprimerie familiale est repris par sa mère Marie Schott, puis, au décès de cette dernière en 1855, par sa sœur Marie Albertine Dannbach, née vers 1820.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179615, notice DANNBACH Philippe Albert par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 26 mars 2016, dernière modification le 23 septembre 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Arch. Nat. F18 2045 et .2046. – Arch. Dép. Bas-Rhin, 3 M 74 et 3 M 79. - Dictionnaire des imprimeurs-lithographes, Ecole nationale des chartes [en ligne]. - Roméo Arbour, Dictionnaire des femmes libraires en France (1470-1870). Genève : Droz, 2003, 750 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément