PARISELLE Jean-Baptiste, Jules

Par Didier Bigorgne

Né et mort à Deville (Ardennes) : 6 août 1859- 23 avril 1922 ; ouvrier métallurgiste, puis gérant de magasin ; militant socialiste SFIO et coopérateur ; maire de Deville (1914-1919).

Fils d’un cordonnier et d’une mère au foyer, Jean-Baptiste Pariselle exerçait le métier de tourneur sur métaux quand il épousa Elise Gernelle, sans profession, le 3 mai 1884 à Deville. De cette union naquit un garçon. En 1910, Pariselle était gérant du magasin de la société coopérative de consommation La Fraternelle fondée le 1er mars 1891. Il le demeura jusqu’à sa mort.

Le 19 août 1910, Jean-Baptiste Pariselle accueillit à Deville la section des pupilles de la coopérative ouvrière La Solidarité de Charenton, venue passée quelques jours de vacances dan la vallée de la Meuse. Défilé en musique dans les rues du village, réception à la mairie par la municipalité socialiste avec vin d’honneur et collations précédèrent la représentation populaire qui se déroula devant plus de cinq cents personnes.

Jean-Baptiste Pariselle fut élu conseiller municipal de Deville aux élections de mai 1904. Réélu sur la liste socialiste SFIO au scrutin de 1908, il devint premier adjoint au maire Florian Grafteaux*. Il occupa cette fonction jusqu’à la mort de Grafteaux, le 3 mai 1914. Pariselle fut alors élu maire de Deville et le demeura jusqu’au 8 décembre 1919.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179652, notice PARISELLE Jean-Baptiste, Jules par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 31 mars 2016, dernière modification le 10 mars 2020.

Par Didier Bigorgne

Sources : Arch. Fédération socialiste des Ardennes.— Le Socialiste Ardennais, 1904 à 1919.— Presse locale.— Etat civil de Deville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément