OZROUT Nathan

Par Daniel Grason

Né le 10 janvier 1910 à Lemberg (Autriche), devenue Lwów (Pologne), Lviv (Union soviétique), actuellement Ukraine, mort de ses blessures le 26 août 1944 à Paris (Xe arr.) ; résistant F.F.I.

Fils de Zankel Joso et de Guita Hertz, Nathan Ozrout épousa Nicole, Germaine Thomas, le couple vivait 100, avenue de Saint-Mandé à Paris (XIIe arr.). Nathan Ozrout était d’origine juive, il demeurait 100, avenue de Saint-Mandé à Paris (XIIe arr.).
Membre d’un groupe de choc des F.F.I., il fut mitraillé avec son ami Lucien Le Nan le 25 août 1944 alors qu’il sortait du café « Le Floréal » lieu du poste de commandement au 152 avenue Parmentier à Paris (Xe arr.). Nathan Ozrout a été emmené l’Hôpital Saint-Louis 2 place du Docteur Alfred Fournier à Paris (Xe arr.). Il y mourut le 25 août 1944 à 14 heures 20.
Son inhumation eut lieu dans le carré militaire 12, rang 2bis, tombe 1, cimetière parisien de Pantin (Seine, Seine-Saint-Denis).
Le ministère des anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », et l’homologua F.F.I. Son nom figure sur une plaque commémorative à l’endroit où la mort le frappa, son prénom Nathan devint Alfred : « Ici le 25 août 1944 sont tombés pour la France 2 F.F.I. Lucien Le Nan Alfred [Nathan] Ozrout ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179655, notice OZROUT Nathan par Daniel Grason, version mise en ligne le 31 mars 2016, dernière modification le 9 mars 2021.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1801, BA 1819. – SHD, Caen AC 21 P 123446. – Bureau Résistance : GR 16 P 453571. – Acte de décès numérisé n° 2224 10D 476 Paris (Xe arr.). – Site Gilles Primout « La Libération de Paris ». – Site internet GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément