BOITEL Charles, Ghislain, Jules

Par Daniel Grason

Né le 21 août 1917 à Paris (XIVe arr.), mort le 19 août 1944 à Paris (Xe arr.) ; F.F.I., membre des Milices patriotiques.

Deuxième jumeau de Charles Boitel et de Léonie Aubierge Christine Lenoir, journaliers, Charles Boitel, veuf de Émilienne Zélie Louise Lamour, mariée le 19 octobre 1937 à Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais), travaillait à l’Hôpital Bretonneau 23 rue Joseph de Maistre à Paris (XVIIIe arr.), en tant qu’infirmier. Il était membre de la Milice patriotique de l’hôpital, il prit part aux combats de la Libération. Très grièvement blessé, il mourut le 19 août 1944 à l’Hôpital Saint-Louis à Paris (Xe arr.). La déclaration de sa mort a été enregistrée le 22 août 1944 sur la main courante du commissariat des Grandes Carrières à Paris (XVIIIe arr.).
Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », portée sur l’acte de décès le 25 mai 1945, il fut homologué F.F.I. et membre des Milices patriotiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179714, notice BOITEL Charles, Ghislain, Jules par Daniel Grason, version mise en ligne le 12 mai 2016, dernière modification le 20 mai 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1801, BA 1819. – SHD Caen AC 21 P 25798. – Bureau Résistance : GR 16 P 68531. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément