BONNELYE Jean

Par Daniel Grason

Né le 3 juillet 1910 à Tulle (Corrèze), tué au combat le 25 août 1944 à Paris (XVIe arr.) ; F.F.I.

Fils de Henri Pierre Bonnélye, préparateur en pharmacie, et de Antoinette Bassaler, sans profession, Jean Bonnélye s’était marié le 14 septembre 1937 à Paris (XVIe arr.) avec Lilly Ida Saigge. F.F.I., il fut mortellement touché le 25 août 1944 place Victor-Hugo à Paris. Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », et l’homologua F.F.I. Son nom figure sur le monument commémoratif du lycée Périer à Tulle où il étudia, dédié : « À nos camarades morts pour la patrie », et sur le monument aux morts du village où il habita, Saint-Salvadour situé à une vingtaine de kilomètres de Tulle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179740, notice BONNELYE Jean par Daniel Grason, version mise en ligne le 19 avril 2016, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. SHD Caen AC 21 P 26614. – Bureau Résistance : GR 16 P 71495. – Site internet Gilles Primout « La Libération de Paris ». – Site internet GenWeb. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément