MELCHIOR J.-F.

Par Jean Neuville

Né à Louvain (Leuven, aujourd’hui pr. Brabant flamand, arr. Louvain), âgé de 62 ans en 1858. Typographe, membre de l’Association libre des compositeurs typographes de Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale).

Domicilié à Bruxelles, J.-F. Melchior fait partie des trente membres de l’Association libre des compositeurs typographes de Bruxelles faisant l’objet d’un procès consécutif à une plainte déposée par l’imprimeur Guyot à la fin de 1857. Il lui est reproché d’avoir, avec vingt-quatre autres accusés, « formé entre eux une coalition dans le but, soit d’interdire le travail dans les ateliers du sieur Guyot, soit d’y enchérir les travaux ; la dite coalition ayant été tentée et suivie d’un commencement d’exécution. »

Le jugement du 26 mai 1858 acquitte J.-F. Melchior et quatre de ses coaccusés, « attendu que la prévention poursuivie à sa charge n’est pas établie ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179821, notice MELCHIOR J.-F. par Jean Neuville, version mise en ligne le 7 avril 2016, dernière modification le 14 janvier 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : HUBERT E., Historique de l’Association libre des compositeurs et imprimeurs typographes de Bruxelles, Bruxelles, 1892, p. 32 et sv.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément