ABAT Georges dit Petit

Par Robert Serre, Jean-Marie Guillon

Né le 12 mars 1919 à Montjoux (Drôme), exécuté sommaire à Pont-Saint-Esprit (Gard) le 7 ou le 8 juin 1944 à Pont-Saint-Esprit (Gard) ; Francs-tireurs et partisans français (FTPF).

Demeurant à Valence, 8 rue Juiverie, marié, père d’une petite fille, Georges Abat a appartenu au 2e Régiment FTPF Drôme du 1er janvier 1943 au 3 juin 1944, Arrêté avec son épouse, Simone, le 3 juin 1944 à Valence à 22 heures par des hommes de la 8e compagnie du 3e régiment de la division Brandebourg, il fut incarcéré dans la citadelle de Pont-Saint-Esprit qui leur servait de prison. Il y fut interrogé et longuement battu par ses tortionnaires, en particulier Honoré Paolino qui, d’après ses compagnons de misère, l’aurait frappé à coups de cravache et de manche de pioche durant plusieurs heures, le laissant avec la tête tuméfiée, une oreille arrachée, les jointures des membres brisées. Il fut exécuté avec plusieurs autres codétenus – Lesin Lacoste, Jean Liégeois, Louis Lieutaud, Charles Raynaud, Marie-Caroline Saule Landi, Vagda (voir ces noms) – dans la nuit du 7 ou du 8 juin sur le pont du Rhône et son corps jeté dans le fleuve. Son cadavre fut découvert le 20 juin suivant à Sauveterre (Gard).
Homologué comme lieutenant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI), il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume le 7 janvier 1955.

Voir Pont-Saint-Esprit, Citadelle (février-août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179843, notice ABAT Georges dit Petit par Robert Serre, Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 17 avril 2016, dernière modification le 9 août 2020.

Par Robert Serre, Jean-Marie Guillon

SOURCES : AN F/1cIII/1152 15/07/1944. MAM Valence. — Arch. dép. Gard 3 U 7 252 (cour de justice du Gard, dossier Paolino). — site internet Mémoire des hommes SHD Vincennes GR 16 P 244 (à consulter). ⎯ Carte donnée à sa mère Antonia Abat. Martin. ADD, 1920 W. — La Voix populaire de la Drôme, du 23 août 1947.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément