ELLEBOGEN André

Né le 17 janvier 1922 à Hajdunanas (Hongrie) ; exécuté sommaire en juillet 1944 à Saint-Genest-Lerpt (Loire).

Monument de Saint-Genest-Lerpt
Monument de Saint-Genest-Lerpt

Quatre patriotes furent exécutés par les troupe allemandes en juillet 1944 à Saint-Genest-Lerpt : André Ellebogen, Henri Klein, Jean-François Vial, Paul Rollat.

Un garçon de 15 ans vit la scène au lieu dit La Taillée à 17 heures : "Je me trouvais là par hasard. Une traction noire est arrivée. Quatre hommes sont descendus : deux policiers poussent devant eux deux résistants. Ceux-ci font quelques mètres puis sont abattus à bout portant, dans le dos".

Aucun papier sur les corps ne permit de les identifier et le registre d’état-civil prta la mention inconnus. En février 1945, la famille Elleboden fut la première à reconnaître un e des victime :, leur fils André, domicilié à Clermont-Ferrand. Il était parti en train, avec Henri Klein, pour Grenoble, et avec été arrêté en cours de voyage.

Un monument a été dressé à leur mémoire sur le lieu de l’exécution.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179868, notice ELLEBOGEN André, version mise en ligne le 12 avril 2016, dernière modification le 29 mars 2021.
Monument de Saint-Genest-Lerpt
Monument de Saint-Genest-Lerpt

SOURCES : Monument de Saint-Genest-Lerpt. — Mémorial de la Résistance Loire, comité départemental de l’Anacr, p. 34.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément