BERGERON Jeanne, Pauline [née GIRAUD]

Par Michel Thébault

Née le 9 mars 1894 à Saint-Fiel (Creuse),massacrée le 8 juin 1944 à Sainte-Feyre (Creuse) ; cultivatrice ; victime civile.

Elle était la fille de Jean Giraud, cultivateur à Valette, commune de Saint-Fiel et de Mélanie Ducloux. Elle épousa à Saint-Fiel le 20 décembre 1919 Georges Bergeron, employé des chemins de fer. Ils eurent une fille Léontine née le 22 octobre 1920. En 1944, ils demeuraient ensemble à la ferme du Verger, commune de Sainte-Feyre où elle était cultivatrice principale de l’exploitation familiale.

Le 7 juin 1944, le lieutenant-colonel « François » (Albert Fossey), chef départemental des FFI de la Creuse et du Cher dirigea la première libération de Guéret à la tête des maquis de la Creuse. Guéret fut ainsi la première préfecture métropolitaine libérée de France. Pour les autorités de Vichy et l’État-major allemand, la situation ne pouvait être acceptée. L’État-major allemand prépara une offensive ayant pour but de rétablir la liaison stratégique Montluçon – Limoges, et d’éliminer les forces de la Résistance.

Le 8 juin une compagnie allemande du 15ème régiment de la 189ème Division de réserve de la Wehrmacht venue de Montluçon se présenta en fin de matinée à l’entrée est de Guéret. Elle fut repoussée par plusieurs compagnies FFI et escadrons de l’école de la Garde passés à la Résistance. Le violent combat fit des victimes de part et d’autre. En représailles, lors de leur repli, les troupes allemandes procédèrent à plusieurs exécutions sommaires. A la ferme du Verger, sur la commune de Sainte-Feyre (Creuse), Jeanne Bergeron et son mari Georges furent abattus sommairement et leur maison d’habitation incendiée. Ils furent transportés à l’hôpital de Guéret, rue de la Sénatorerie où leur décès fut constaté.

Jeanne Bergeron obtint la mention « Morte pour la France » par décision du 3 novembre 1945. Son nom figure sur le mémorial de la Résistance creusoise à Guéret.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article179932, notice BERGERON Jeanne, Pauline [née GIRAUD] par Michel Thébault, version mise en ligne le 16 avril 2016, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Michel Thébault

SOURCES : René Castille, Guy Avizou, Christophe Moreigne, Pascal Plas. La Creuse pendant la seconde guerre mondiale Le Puy Fraud 2012 — Mémorial genweb. — État civil en ligne et registre des décès de la ville de Guéret, 1944, acte n°161.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément