SARIS Victor, Pierre, Joseph

Par André Balent

Né le 13 juillet 1876 à Bages (Pyrénées-Orientales), mort le 2 janvier 1959 à Bages ; viticulteur ; militant du Parti socialiste SFIO ; conseiller municipal et adjoint au maire de Bages

C’était le fils de Victor Saris, maçon, et de Catherine Roque, originaires de Bages. Il fréquenta l’école primaire et avait un niveau d’instruction « primaire plus développé » (niveau 3 pour l’administration militaire) correspondant au niveau du certificat d’études primaires.
Viticulteur dans son village natal, il se maria à Trouillas (Pyrénées-Orientales) le 12 novembre 1904 avec Joséphine Just.
Il fit son service militaire dans l’Artillerie. Incorporé au 13e RA le 13 novembre 1897, il fut affecté en Algérie où il participa à une campagne du 20 novembre 1897 au 20 octobre 1900..
Mobilisé dans l’armée territoriale le 30 juillet 1914, il fut affecté au 10e bataillon d’artillerie à pied cantonné à Marseille (Bouches-du-Rhône) et à Toulon (Var). Envoyé dans la zone des armées sur le front de l’ouest, il fut successivement un canonnier du 3e RA à pied à partir du 1er mars 1916 puis au 9e RA à pied du 3 août 1917 au 14 octobre 1918 et enfin au 15e RA à pied à partir du 15 octobre 1915. Il fut démobilisé le 1er février 1919.
Socialiste SFIO, d’après la préfecture des Pyrénées-Orientales, Victor saris entra au conseil municipal de Bages à l’occasion des élections municipales de novembre-décembre 1919. Il fut élu adjoint au maire (Voir Payrart Jean) le 10 juin 1923 à l’issue d’élections municipales complémentaires (il obtint douze suffrages sur quatorze exprimés). Il fut réélu à ce poste le 17 mai 1925. Le conseil municipal de Bages issu du scrutin de mai 1925 comprenait, d’après les services de la préfecture des Pyrénées-Orientales, quatorze socialistes SFIO et deux radicaux. Victor Saris, pour sa part, figurait sur la liste des élus socialistes.
En mai 1929, Victor Saris fut réélu conseiller municipal de Bages. Toutefois, ses collègues ne lui confièrent pas à nouveau des fonctions d’adjoint. Il demeura conseiller municipal jusqu’au renouvellement général des conseils municipaux de mai 1935.
Victor Saris mourut à Bages le 2 janvier 1959.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180015, notice SARIS Victor, Pierre, Joseph par André Balent, version mise en ligne le 22 avril 2016, dernière modification le 22 avril 2016.

Par André Balent

SOURCES : Arch. dép. Pyrénées-Orientales, 1 R 429, f° 678 ; 2 M5 268 II (ancienne cote). — Arch. mun. de Bages, registres des comptes-rendus des séances du conseil municipal ; registre de l’état civil, acte de naissance et mentions marginales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément